• Facebook Social Icône

© 2020 municipales Cahors

Programme

MES TROIS PRIORITÉS

 

            Créer des emplois à Cahors

Cahors a  des atouts  considérables : son héritage et tout ce qui va avec : son patrimoine, le vin, son image nationale et internationale ; sa position sur l’axe Paris-Toulouse ( qu’il faut relancer) et à une heure d’autoroute de Toulouse , capitale mondiale de  l’aéronautique.

Pour exploiter  ces atouts, l’équipe en place a fait , faute de conviction, faute de relations, faute de compétence véritable, notamment en matière  de  grande industrie ,   le service minimum.

Une forte détermination , une crédibilité accrue,  doivent permette de relancer la nécessaire  bataille pour l’emploi faute de laquelle les jeunes de  Cahors n’ont le choix qu’entre  le chômage  et le départ  ;

Je recevrai personnellement tous les  jeunes demandeurs d’emploi.

 

 

           Réduire les impôts à Cahors

Cahors paye  70%  de plus d’impôts que les autres villes de sa taille.    Rien dans la qualité des services publics rendus ne le justifie. Cette fiscalité est écrasante surtout pour  beaucoup de retraités ; elle    déprime  le marché immobilier .

Ce serait  déjà bien d’empêcher cette fiscalité de s’alourdir . Mais il faut faire plus :   un  véritable effort , constant et déterminé de contrôle des  dépenses qui   n’a jamais été fait  jusqu’ici. Il doit l’être  par des gens compétents connaissant   les chausse-trapes  d’une administration   publique. Ce sera la première tâche de la  nouvelle équipe. Les investissements  inutiles ( cinéma) ou surdimensionnés doivent être  désormais bannis .

           Respecter et animer le patrimoine Cahors .

Ce patrimoine inégalé  est la principale richesse de Cahors ; il ne  faut plus de projets qui lui portent gravent atteinte (Best Western , cinéma , bétonnage systématique des rues ). Cela exige là aussi des élus compétents à même de comprendre toute la valeur de notre patrimoine.

Il faut égalent animer ce patrimoine.  Des projets  seront mis à l’étude :  au pont Valentré, spectacle historique de qualité évoquant des grandes heures de l’histoire de la  ville et du vin  ( type Puy du Fou ) , aménagement  du Mont Saint Cyr,  rétablissement  du lien entre Cahors et son vignoble .

 

 

 

 

 

DES PROJETS  A METTRE A L’ÉTUDE

Différents projets seront mis à l’étude, mais ils ne seront menés à bien  que s’ils  ne  doivent pas  peser  sur le budget de la ville : 

  • Téléphérique pour monter au Mont Saint-Cyr ( le coût est raisonnable)

  • Relance du petit train de Cajarc ( seulement avec l’appui de la SNCF qui sera sollicitée)

  • Aménagement de l’immeuble Sauvagnac à Cabessut.

  • Centre de rencontres et de loisirs dans les cités HLM et lesenvirons.

  • Réfaction du gymnase de Terre rouge.

  • Maison de l’étudiant destinée àfaciliter les recherches des jeunes qui doivent continuer leurs études à Toulouse ou ailleurs .

 

Un plan de 20 ans de  réfection du centre-ville médiéval  ( Badernes et Soubirous) sera lancé ; il comportera  une reconstitution de la   voirie historique et une  aide renforcée  à la rénovation des façades.

 

Pour améliorer  le stationnement au centre-ville,  une franchise  d’une  heure  sera instaurée, des facilités spéciales seront faites aux artisans travaillant dans les  immeubles de Cahors.  Des parkings de moyenne  taille ( type Phare) seront  mis à l’étude dans  la boucle (côté Sud-Est) .  Des parkings  à vélo seront installés  au centre-ville. A plus long terme , mise à l’étude d’un parking sous-terrain sous la place de Gaulle. Le PLU révisé tiendra compte du souci  de faciliter le parking.  Des négociations seront  engagées avec l’Etat pour  évacuer certaines administrations  du centre-ville.

  • Une attention spéciale sera portée aux quartiers périphériques : aménagement des transports collectifs, petits parcs, aires de jeux pour les enfants, mise à l’étude d’une amélioration de ladescente de la Capelle au centre-ville.

Ce programme provisoire sera complété ultérieurement.

Vous pouvez faire des suggestions via les contacts